Retour à la catégorie

Le toit du futur Pavillon 6 du Parc des expositions de Versailles, en pleine rénovation, se dotera d’une ferme urbaine, d’un restaurant et d’un bar de 14 000 m2, qui en fera le plus grand au monde. Un projet porté par Viparis et ses partenaires Agripolis, Cultures en Ville et Le Perchoir.

Viparis a lancé en 2015 un vaste programme de modernisation de Paris Expo Porte de Versailles qui durera 10 ans, le temps de hisser le Parc aux plus hauts standards internationaux, d’en faire un modèle de développement durable, un lieu de vie autant qu’un centre d’affaires. Les premières réalisations ont vu le jour, parmi lesquelles une nouvelle place d’accueil et le réaménagement de l’allée centrale et l’ouverture de Paris Convention Centre le plus grand centre de congrès d’Europe. Alors que le Parc se métamorphose, les événements se succèdent. Lieu de salons et de congrès, il est en passe de devenir également un refuge de biodiversité grâce à l’aménagement d’une ferme urbaine de 14 000 m² sur le toit du futur pavillon 6. Créant ainsi la plus grande ferme urbaine en toiture au monde, ce rooftop proposera des activités multiples et collectives dès le printemps 2020. Pour parvenir à ce projet audacieux, Viparis s’est entouré de 3 partenaires experts dans leurs domaines.

[bsa_pro_ma_space id="35" type="space" url="https://combuzz.fr/api/" secure="fd46bb4486fbadf6acc543e5f09f6f1c965a6609"]

Une ferme urbaine avec Agripolis et Cultures en Ville

Visualisation 3D de la ferme urbaine en toiture du pavillon 6 (Paris Expo Porte de Versailles) - © Valode & Pistre Architectes Atlav - AJN
Visualisation 3D de la ferme urbaine en toiture du pavillon 6 (Paris Expo Porte de Versailles) – © Valode & Pistre Architectes Atlav – AJN

Les 2 sociétés spécialistes de l’agriculture urbaine unissent leurs forces en créant une structure dédiée pour exploiter cet espace exceptionnel. Leur ambition est de faire de cette ferme urbaine un modèle à l’échelle mondiale en matière de production responsable : des nutriments utilisables en agriculture biologique et des produits de qualité cultivés dans le respect des cycles de la nature, en plein Paris. Plus d’une 20aine de maraîchers produiront en saison plus de mille fruits et légumes chaque jour, issus d’une 30aine d’espèces différentes. Pour aller encore plus loin, la ferme offrira de nombreux services autour de l’agriculture urbaine : location d’espaces potagers pour les riverains, visites pédagogiques ouvertes à tous ou encore ateliers de team-building pour les entreprises.

Un restaurant et un bar au concept unique conçus par Le Perchoir

Une des réalisations d'Agripolis, sur le toit d'un hotel de Boulogne-Billancourt - Photo © Agripolis
Une des réalisations d’Agripolis, sur le toit d’un hotel de Boulogne-Billancourt – Photo © Agripolis
Une des réalisation du Perchoir à Paris - Photo © Le Perchoir
Une des réalisation du Perchoir à Paris – Photo © Le Perchoir

La célèbre enseigne de rooftop parisiens Le Perchoir investira la terrasse panoramique du pavillon 6 pour ouvrir un bar et un restaurant dont la carte sera en partie confectionnée à partir des produits cultivés sur place. A travers ses différents aménagements, Le Perchoir a pour mission la valorisation du patrimoine urbain et la végétalisation des villes. Fort de ses derniers succès, il poursuit l’aventure dans l’ouest parisien.  » Ce projet s’inscrit dans la démarche d’ouverture du Parc à la ville. Viparis conçoit la transformation de ses sites dans une perspective de développement durable et de maintien de la biodiversité «  commente Pablo Nakhlé Cerruti, directeur général de Viparis. Le principe de base d’Agripolis a pour but  » d’organiser une forme de résilience environnementale et économique de la ville de demain. A ce titre, le site de Paris Expo Porte de Versailles aura pour vocation d’alimenter des restaurants du Parc, au premier rle eang desquels Le Perchoir, mais aussi les habitants du sud de Paris et des communes limitrophes directement ou par le biais de la distribution, des restaurations collectives et des hôtels  » explique Pascal Hardy, fondateur d’Agripolis quant à son implication.  » Aujourd’hui les grandes métropoles concentrent grand nombre des enjeux écologiques : artificialisation des sols, pollution, gestion des eaux de pluie, mais aussi certaines problématiques sociétales comme la déconnection des citadins à leur alimentation. C’est pourquoi Cultures en Ville propose depuis 4 ans des solutions innovantes pour reconnecter les citadins à une alimentation plus saine (…) en offrant aux riverains une production locale de qualité et la possibilité de cultiver son propre potager  » ajoute Clément Lebellé, cofondateur de Cultures en Ville.  » Ce projet conjugue écologie, qualité des produits, mise en avant du terroir parisien, expériences authentiques, richesse culturelle et chaleur humaine. Ces valeurs sont les nôtres «  complète Christophe Talon, Président du Perchoir.

A propos de Viparis :
Filiale de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris Ile-de-France et du groupe Unibail-Rodamco-Westfield, Viparis est le leader européen des congrès et salons. Opérateur de 9 lieux événementiels majeurs du Grand Paris, il accueille chaque année 10 millions de visiteurs (grand public, visiteurs professionnels, spectateurs) et 800 événements de tous les secteurs à Paris Expo Porte de Versailles, Paris Le Bourget, Paris Nord Villepinte, Espace Champerret, Palais des Congrès de Paris, Palais des Congrès d’Issy, Les Salles du Carrousel, Espace Grande Arche et Hôtel Salomon de Rothschild. Plus d’infos sur leur site internet ici

A propos d’Agripolis :
Agripolis transforme l’économie des systèmes alimentaires en installant et exploitant des fermes urbaines de production locale de légumes et fruits de grande qualité produits de façon responsable avec des méthodes novatrices. Sa technique productive de « colonnes de culture » et de « gouttières », sans terre, nécessite peu d’aménagements. La production de fruits et légumes se fait sans pesticides, avec une cueillette à maturité, en optimisant l’utilisation d’eau, et à très bas bilan carbone. La vision d’Agripolis est celle d’une ville dont les toits plats ou surfaces en déshérence seraient couverts de cette nouvelle végétation contribuant à nourrir directement les urbains qui représentent maintenant l’essentiel de la population mondiale. Plus d’infos sur leur site internet ici

A propos de Cultures en Ville :
Cultures en Ville est une société de développement de l’agriculture urbaine. Son cœur de métier est la création d’écosystèmes potagers productifs, ludiques et esthétiques. Cultures en Ville est partenaire d’AgroParisTech et participe aux dernières recherches en matière d’agriculture urbaine. Proposant une offre à tiroirscomprenant la conception, la réalisation et l’animation des potagers, la société a déjà réalisé plus d’une trentaine de projets d’importance tels que le démonstrateur d’agriculture urbaine de la maison de la RATP, le potager collaboratif d’un des sièges de La Poste ou du site de Vinci Construction France à Chevilly-Larue. Plus d’infos sur leur site internet ici

Agripolis et Cultures en Ville sont chacun lauréats de plusieurs appels à projet tels que  » Inventons la métropole du Grand Paris «  ou  » Les Parisculteurs « .

A propos de Le Perchoir :
A l’origine du Perchoir, il y a une volonté, celle de réinvestir les toits de Paris et de donner aux parisiens l’opportunité de se réapproprier des espaces atypiques. Transformer les 400 m2 de terrasse d’un immeuble industriel parisien en destination nocturne a été le premier défi de la bande du Perchoir. Très vite, le rooftop bar s’est transformé en véritable pôle d’attraction pour esprits créatifs et s’est fait le théâtre de collaborations et partenariats qui laissent voir le jour à des projets divers et toujours originaux : expositions, concerts, restaurants éphémères sur le toit, projections en plein air, etc. Plus d’infos sur leur site internet ici

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *