4 décembre 2021
Netflix annonce des projections en décembre de son « Film Club » à la Cinémathèque et à l’Institut Lumière

Netflix annonce des projections en décembre de son « Film Club » à la Cinémathèque et à l’Institut Lumière

Prévu de 7 au 14 décembre dans deux institutions de la cinéphilie française, le festival de Netflix qui inquiétait la profession s’avère moins important que prévu.

Le géant américain de la vidéo Netflix a annoncé jeudi qu’il allait projeter en décembre une série de films qu’il a produit, dont trois en avant-première, dans deux institutions de la cinéphilie : la Cinémathèque français et l’Institut Lumière à Lyon. Depuis plusieurs jours, les organisations représentatives de la profession s’inquiétaient des projets en la matière de Netflix, craignant une entorse à la chronologie des médias et une concurrence frontale pour les sorties classiques en salles, dans un contexte économique difficile.

Le cinéma indépendant français, l’un des plus importants au monde et financé notamment par un système de redistribution des recettes en salles, était particulièrement inquiet. Les distributeurs indépendants dénonçaient une « attraction à court terme » pour les spectateurs, qui reviendrait à « un suicide à moyen terme » pour les cinémas.

Finalement, le Netflix film club, prévu du 7 au 14 décembre, est bien plus modeste que le « festival » de films que redoutaient ces professionnels de la part de la multinationale américaine, qui avait pu prendre langue avec certaines salles indépendantes en amont. Les acteurs du secteur craignaient une initiative qui puisse monter les exploitants anti-Netflix contre leurs confrères plus enclins à travailler avec la plateforme, mais ce sont finalement deux institutions non-commerciales qui ont été choisies. Cette programmation suffira-t-elle à rassurer les organisations professionnelles ?

Trois films Netflix seront projetés en avant-première lors de ce « cycle » : La Main de Dieu, chronique de l’enfance du cinéaste italien Paolo Sorrentino, et The Lost Daughter, première réalisation de l’actrice britannique Maggie Gyllenhaal, projetés en première mondiale lors de la prestigieuse Mostra de Venise. Egalement au menu : Don’t Look Up: Déni Cosmique, une comédie avec Leonardo Di Caprio et Jennifer Lawrence attendu pour le 24 décembre sur la plateforme. Les six autres sont des films déjà diffusés cette année sur Netflix.