Retour à la catégorie

Sur les 51 entreprises régionales sélectionnées présentant 109 produits pour  » SO innovation  » 2018 pour être présentées de façon privilégiée au SIAL jusqu’au 25 octobre, 42 sont de Nouvelle-Aquitaine. La 1ère région agro-alimentaire de France, et 1ère région agricole d’Europe en valeur. L’innovation agro-alimentaire en Nouvelle-Aquitaine est sous les projecteurs, avec ces produits et ce salon, grâce à l’AANA.

Le nouveau modèle de développement industriel de Nouvelle-Aquitaine est déjà en marche, grâce à des terroirs, des ressources, des savoir-faire et des talents issus de cette terre. Et l’agence de l’alimentation Nouvelle-Aquitaine (AANA) le fait savoir à travers le salon international de l’alimentation et  » SO innovation « , comme chaque année. Cette édition 2018 est, encore une fois, un grand cru. Preuves en sont les moyens mis en œuvre : un stand de 628 m2 sur 6 secteurs distincts (boissons, charcuterie, épicerie fine, régions de France, volailles et produits bio) et aussi ces quelques focus réalisés sur ces 5 producteurs :  » L’huitre.0  » de Johann Leclerre, les céréales  » fourrées  » de Lucien Georgelin, le flan bio de Mademoiselle Desserts, les fromages de chèvre de C’lait des Champs et le jus bio au moringa de Voany.

Johann Leclerre et ses " Huitres.0 ", un système efficace de conditionnement, pour la conservation des saveurs gustatives et de la fraîcheur des huitres, afin de les expédier dans le monde entier - Photo © Stéphan Foltier pour GOTA
Johann Leclerre et ses  » Huitres.0 « , un système efficace de conditionnement et d’expédition dans le monde entier – Photo © Stéphan Foltier pour GOTA

Johann Leclerre, petit-fils et fils de pêcheur, meilleur ouvrier de France 2007 vient de mettre au point un système de conditionnement d’huîtres sous vide d’air pour les livrer à bonne distance, une innovation appliquée à un produit hautement sensible aux écarts de températures et dont la fraîcheur ne tient pas très longtemps. Et pourtant, les huitres restent consommables jusqu’à 9 jours avec son système breveté, depuis La Rochelle à destination du monde entier, sur un concept de  » L’huitre.0  » : «  0 coquille, 0 accident, 0 déchet, 0 encombrement et 0 perte de temps «  explique t-il fièrement. Les huitres sont des numéro 2 ouvertes à la main et livrées avec de l’eau de mer, sans rien d’autre. Lui-même restaurateur à La Rochelle avec  » & La Suite « , Johan Leclerre livre entre autre, sur Bordeaux  » Cromagnon « , Vivien Durand au  » Prince Noir «  à Lormont et Nicolas Magie au  » Saint-James  » à Bouliac. Et pour Macao (Région administrative spéciale chinoise Chinoise), elles sont préparées le mardi à l’atelier de  » Classic Find Food  » et livrées le jeudi ! Une prouesse technico-gastronomique. http://www.lhuitre.com/

Patrick Geogelin et ses céréales fourrées fabriquées à Villeneuve-sur-Lot - Photo © Stéphan Foltier pout GOTA
Patrick Geogelin et ses céréales fourrées fabriquées à Villeneuve-sur-Lot – Photo © Stéphan Foltier pout GOTA

La désormais célèbre marque régionale de Nouvelle-Aquitaine  » Lucien Georgelin « , avec ses confitures, plats cuisinés, pâtés et autres tartinades produits à Virazeilles près de Marmande (Lot-et-Garonne) a créé une nouvelle marque en 2017 :  » Lucien Georgelin Céréales « . Grâce au savoir-faire acquis à Virazeilles et une belle innovation, et malgré leur méconnaissance sur le marché français des céréales du petit-déjeuner (en général pour ce repas de la journée), l’entreprise familiale (une famille d’agriculteurs avec Lucien et Patrick Georgelin à sa tête) a repris une usine de Villeneuve-sur-Lot pour y faire travailler 20 salariés et générer déjà 3,5 millions d’1 an dont 3 % à l’export, avec un objectif de 5 millions d’€ cette année. L’enjeu étant de développer leur part de marché à l’export avec les Etats-Unis dans un 1er temps, mais aussi pour l’entreprise dans sa globalité d’obtenir une certification IGP pour leur produits à base de tomates, sachant que 90 % de la tomate achetée en France n’est pas d’origine de production française… https://lucien-georgelin.com/

 

Les 2 représentantes de Mademoiselle Desserts présente à la conférence de presse de l'AANA pour le SIAL 2018 - Photo © Stéphan Foltier pour GOTA
Les 2 représentantes de Mademoiselle Desserts présente à la conférence de presse de l’AANA pour le SIAL 2018 – Photo © Stéphan Foltier pour GOTA

Mademoiselle Desserts se positionne comme « le référent qui apporte la meilleure solution de pâtisserie aux professionnels » lance son projet de gamme bio à l’occasion du SIAL, notamment avec un flan «  ultra gourmand confectionné avec des ingrédients de qualité  » : lait, farine de blé, beurre, œufs, sucre blond et une pointe de sel de Camargue. Surfant sur la vague bio, la société spécialisée desserts bien connue du CHR dit vrai : le flan est une belle réussite équilibrée, entre qualités gustatives et gourmandise, transmettant bien aux papilles l’authenticité et la simplicité souhaitées. Avec leur 10 sites de production dont le principal est à Brantonne (Dordogne), 4 sites expatriés en Angleterre et aux Pays-Bas, ex- «  Martine Spécialités « , ce flan bio sera fabriqué à Tenon, près de Brive (Corrèze), avec certification bio imminente. www.mademoiselledesserts.com

Les fromages de chèvres de C’lait des Champs, produits à Savigné (près de Civray – Vienne) sont également

Nathalie Demellier, productrice de fromages de chèvre avec son époux, à Savigné (Vienne) : des produits tous médaillés ! - Photo © Stéphan Foltier pour GOTA
Nathalie Demellier, productrice de fromages de chèvre avec son époux, à Savigné (Vienne) : des produits tous médaillés ! – Photo © Stéphan Foltier pour GOTA

un produit phare de la Nouvelle-Aquitaine mis en avant au salon. Le Mothais sur feuille a décroché en juin dernier la médaille d’or du Concours des Saveurs de Nouvelle-Aquitaine des fromages de chèvre, et carrément la médaille d’or pour l’ensemble du concours ! Mais le Carré de Couhé a également obtenu la médaille d’or dans sa catégorie, et le bronze pour leur Chabichou du Poitou. Le couple emploie 2 salariés et profite d’un apprenti et de 500 chèvres. La partie export est en cours de développement, notamment sur Singapour. Page internet de C’lait Des Champs ici.

Et les jus bio au moringa Superfood de la marque « Voany ». Cette jeune société familiale  » Natiora SARL « créée en février 2017 composée de 4 personnes d’origine malgache (les parents et leurs 2 enfants) exploite cette plante aux vertus nutritionnelles particulières, bien connue en médecine ayurvédique (médecine indienne) et qui pourraient guérir plus de 300 maladie. La « moringa oleifera », Originaire du nord de l’Inde (contreforts sud de l’Himalaya) et du Sri-lanka (Ceylan), appelée « ananambo » à Madagascar, est utilisée en phytothérapie, la poudre de feuilles de moringa est indiquée pour stimuler le système immunitaire, réduire la fatigue, abaisser la pression artérielle, améliorer la digestion et le transit,

La famille Rabefarihy et ses jus bio à base moringa - Photo © Stéphan Foltier pour GOTA
La famille Rabefarihy et ses jus bio à base moringa – Photo © Stéphan Foltier pour GOTA

renforcer les capacités cognitives, grâce à ses 90 nutriments et acides aminés. Avec de la pomme comme 2nde base, en version pomme-menthe ou pomme-grenade, ces jus de fruits profitent d’une valeur ajoutée qui les positionnent sur les créneaux bien-être et santé. Nous avons à cœur de travailler avec Madagascar, avec un programme éthique là-bas afin de lutter contre la malnutrition et pour produire des produits sains ici, en Nouvelle-Aquitaine » explique Tony Rabefarihy. En effet, pour chaque commande de produits Voany, 1 € est consacré au programme de développement éthique à Madagascar, nommé « Bien-être ici, mieux là-bas ». Le moringa est produit et séché sur le territoire malgache, et les jus sont produits en partenariat avec le lycée agricole Etienne Restat de Sainte-Livrade sur Lot (Lot-et-Garonne) et transformés à l’agropole d’Agen. « Afin de créer un cercle vertueux » conclut le jeune entrepreneur. Une campagne de levée de fonds par internet via le site Ulule s’est terminée vendredi dernier : 6 995 € ont été récoltés, sont plus du double de l’objectif. Déjà distribués dans le circuits des produits bios et des restaurants au format 1 litre, des bouteilles de 25 cl sont prévues prochainement, et la vente en ligne sera opérationnelle en novembre prochain. www.voany.fr

Les projets de développement de l’export des produits de Nouvelle-Aquitaine ne manquent pas : « Nous avons la volonté de développer l’agro-alimentaire sur la Chine, notamment la viande bovine (…) Nous sommes en discussion avec Business France pour cela (…) Nous avons d’abord besoin d’identifier les opérateurs » déclare Jean-Pierre Raynaud, vice-président de la Région Nouvelle-Aquitaine en charge de l’agriculture, de l’agroalimentaire, de la forêt, de la mer et de la montagne, et président de l’AANA. Le VIE installé à Wuhan en 2010, dirigé aujourd’hui par Martin Ginoux (changement tous les 2 ans de responsable) devrait y contribuer également, grâce notamment à des opérations à succès telles que le Festival des Vins de Bordeaux – Nouvelle-Aquitaine qui en est à sa 9ème édition avec l’appui de la Chambre d’Agriculture régionale et le Concours des Vins de Bordeaux, et au même titre que l’actuel accompagnement des produits laitiers. « Mais il faut du temps avec la Chine » rappelle Marie-France Goulinat, responsable du pôle entreprises à l’AANA « et selon le positionnement, les relations politiques peuvent être intimement liées aux actions commerciales ». Soyons donc patients…

SIAL 2018 – Salon international de l’alimentation

« Inspire Food Business »

Jusqu’au 25 octobre 2018
Paris Nord Villepinte, 75000 Paris

https://www.sialparis.fr/

AANA – Agence de l’alimentation Nouvelle-Aquitaine

Cité mondiale – 6 parvis des Chartrons, 33075 Bordeaux cedex
Tél. : +33 (0)5 56 01 33 23

www.produits-de-nouvelle-aquitaine.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *