Retour à la catégorie

À l’origine, une marque de la région bordelaise qui ne demande qu’à conquérir le monde, comme l’ont réussi, il y a déjà longtemps, le vin ou le cannelé. Pascal Hamon est justement en passe de faire devenir le sorbet girondin  » Ô Sorbet d’Amour  » une référence internationale de la gastronomie
française. Et notamment grâce à une  » Master franchise  » qui prévoit de mettre en place 300 distributeurs d’ici 5 ans.

Une marque de 82 ans au top qualité

Créée en 1935 par Marguerite Simonin au Moulleau (sur le bassin d’Arcachon, Gironde) sous le nom de  » Au Cornet d’Amour « .

[bsa_pro_ma_space id="35" type="space" url="https://combuzz.fr/api/" secure="fd46bb4486fbadf6acc543e5f09f6f1c965a6609"]

O Sorbet d'Amour Gota

La marque, devenue  » O Sorbet d’Amour  » est désormais la propriété de Pascal Hamon depuis 2015. Avec 105 parfums proposée à ce jour pour divers sorbets, desserts et crèmes glacées, et au minimum 55 % de fruits alors que la règlementation en impose au moins 40 %, Pascal Hamon met un point d’honneur à faire de la haute qualité avec des matières premières de même ordre : le chocolat utilisé pour les crèmes glacées et sorbets provient exclusivement de chez Valrhona et 600 litres de lait sont fournis tous les jours par la ferme de Michel Dessarps à Gujan Mestras, pour arriver à produire 2 000 à 3 000 litres de glace par jour. Et  » conserver les recettes originelles était crucial « , souligne Pascal Hamon. Une politique qui lui a permis de devenir membre du Collège Culinaire de France comme  » Producteur qualité  » en 2016, et de décerner au PDG-fin gourmet le titre de Disciple d’Escoffier.

Une franchise juteuse pour conquérir le Monde

Restaurateur de métier, franchisé Class Croute à Paris puis créateur et patron du fameux Café Maritime aux bassins à flots à Bordeaux en 2005, Pascal Hamon a mis O Sorbet d’Amour sur les rails de la réussite dès son rachat grâce à sa stratégie qualité et de distribution : en créant une franchise particulièrement bien construite, la marque obtient le titre de  » Meilleur espoir 2016 es franchises
 » que lui donne l’IREF, la Fédération des réseaux européens de
Partenariat et de Franchise à partir de critères économiques, marketing et commerciaux, avec un objectif de 50 franchises en France d’ici 4 ans. Actuellement fort de 17 points de vente, avec un laboratoire à La Teste (Gironde, à quelques kilomètres du Moulleau) labellisé par la jeune marque  » Bassin d’Arcachon « , O Sorbet d’Amour a été déposé en Chine et une Master franchise a été signée dans le but de créer un premier établissement prochainement, avec un objectif à la mesure du pays :  » Nous avons l’ambition de créer 300 points de distribution d’ic 5 ans  » assène l’homme d’affaires. Reste à déterminer s’il sera plus opportun de produire sur place ou de transporter les produits, en fonction des couts et particulièrement de taxes et droits de douane, et grâce aussi à l’expérimentation avec 3 boutiques en cours de création à Paris.

L’innovation pour l’expansion

La dernière nouveauté qui va sans aucun doute booster la demande de franchise et les ventes, c’est l’  » Ice team bike  » (cf. vidéo ci-dessus). Cette sorte de Tuk Tuk de vente mobile aux couleurs de la marque, qui se déplie telle un camion de télévision va permettre d’aller au plus près des consommateurs qui veulent profiter du soleil. 10 Ice Cream Bike seront mis en place en France pour cette année, et nul doute que cette formule plaira particulièrement aux franchisés asiatiques. Mais Pascal Hamon et O Sorbet d’Amour continuent à engranger les félicitations des jurys de tous horizons : le trophée de la performance commerciale a été remis à son PDG-restaurateur-gourmet mercredi dernier par les DCF, les Dirigeants commerciaux de France. Encore une distinction qui démontre que ce n’est que le début d’une réussite internationale à la française, le tout justifiant bien l’introduction en bourse sur le marché  » Euronext Access  » (ex  » Marché Libre ») de la société en février de cette année.

Et au-delà, Pascal Hamon vise les Etats-Unis avec un projet en cours. Bref, une formidable expansion à l’international pour un nouveau produit phare de la gastronomie française. A quand l’inscription dans la patrimoine gastronomique UNESCO ?

La vidéo publicitaire de O Sorbet d’Amour ici

Le site internet ici, et les renseignements pour devenir franchisé ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *