Retour à la catégorie

L’événement de dégustation de quelques producteurs représentant l’appellation du Fronsadais a rassemblé hier à la Halle des Chartrons quelques bonnes dizaines d’amateurs. L’occasion de déguster des vins que l’on ne voit pas beaucoup sur les tables bordelaises, de par des vignobles relativement peu étendus pour une distribution en grande partie à l’export. Mais l’opportunité également de rencontrer des pépites d’un point de vue originalité tout en restant proche des valeurs de base :  » Ma Petite République « , particulièrement. Découverte de cette pépite du Nord Gironde ici. Sachant que 3  « Apéros Fronsac  » sont encore programmés d’ici la fin de l’été…

L’  » Apéro Fronsac «  faisait donc une exception hier à son habitude d’organiser le lancement de son événement annuel à la Maison des Vins de Fronsac, en prenant la Halle des Chartrons de Bordeaux comme centre de dégustation. Plus de 200 dégustateurs ont participé à cet événement délocalisé.

Une appellation méconnue chargée d’Histoire

L' " Apero Fronsac " se réroulait hier exceptionnellement à la Halle des Chartrons, à Bordeaux - Photo © Stéphan Foltier pour GOTA
L’  » Apero Fronsac  » se réroulait hier exceptionnellement à la Halle des Chartrons, à Bordeaux – Photo © Stéphan Foltier pour GOTA

Une 12aine de producteurs étaient donc rassemblés place du Marché des Chartrons, de 19h à 21h pour faire un peu plus connaître cette appellation de 840 hectares du Nord Gironde, qui rassemble  » seulement  »  producteurs pour une production moyenne de 4 400 hectolitres par an sur les communes de La Rivière, Saint-Germain-de-la-Rivière, Saint-Michel-de-Fronsac, Saint Aignan, Saillans et Galgon. Cet ensemble de vignobles est situé le long de la Dordogne*, au coeur des plateaux et des coteaux argilo-calcaires du Fronsadais, leur histoire commune qui a connu l’occupation romaine, avec la construction d’un  » castrum  » par Charlemagne dès 769 puis la présence du Duc de Richelieu qui acquit le Duché de Fronsac en 1663, la qualité de leurs terroirs essentiellement constitués de plateau calcaire et de molasse du Fronsadais (terroir argilo-calcaire), et leur encépagement est constitué majoritairement de merlot.

 » Ma Petite République « , le vin bio tout en humour

Paul Carille, devant une bouteille de " Ma Petite République ", vin de l'appellation Fronsac - Photo © stéphan Foltier pour GOTA
Paul Carille, devant une bouteille de  » Ma Petite République « , vin de l’appellation Fronsac – Photo © stéphan Foltier pour GOTA
L' " Apero Fronsac " se déroulait hier exceptionnellement à la Halle des Chartrons, à Bordeaux - Photo © Stéphan Foltier pour GOTA
L’  » Apero Fronsac  » se déroulait hier exceptionnellement à la Halle des Chartrons, à Bordeaux – Photo © Stéphan Foltier pour GOTA
L' " Apero Fronsac " se déroulait hier exceptionnellement à la Halle des Chartrons, à Bordeaux - Photo © Stéphan Foltier pour GOTA
L’  » Apero Fronsac  » se déroulait hier exceptionnellement à la Halle des Chartrons, à Bordeaux – Photo © Stéphan Foltier pour GOTA

 » Paul Carille, Président ! «  pourrait être le (seul) slogan scandé par ses (faux) votants lors des (inexistantes) élections de cet Etat (fantasque). C’est avec humour, et un brin de malice d’un point de vue marketing, que Paul Carille a donc créé ce vin en faisant l’acquisition de cette parcelle d’1/2 hectare en 2013, vendu à travers 3 000 bouteilles chaque année environ. Entre les bâtiments municipaux du bourg du village (la mairie, le cimetière, l’école, la poste…), le vin qui est donc appelé  » Ma Petite République «  n’en est pas moins conçu et travaillé en version bio depuis 7 ans, une certification qui a débuté en 2017 pour être validée en 2020 et qui lui donnera alors le droit d’apposer le fameux logo  » AB  » sur ses bouteilles. Il est même travaillé dans un profond respect de la nature, des sols (avec leur grande partie de calcaire), et même au-delà avec ce que l’on connaît bien aujourd’hui sous le nom de  » biodynamie «  : grâce à l’observation attentive de l’évolution des sols, du climat, les astres, les orientations de planètes, par exemple. Comme le justifie le propriétaire du Clos Lariveau (sa principale propriété et principal vin, 1/2 hectare également, mais en appellation Canon-Fronsac), ancien employé au Grand Cru Classé de Saint-Emilion ‘ Château Cardinal-Villemaurine ‘,  » autrefois, on avait un almanach sur lequel étaient inscrits les dictons qui servaient de repères (…) et l’on sait que, bien souvent, ça se vérifie « . Tels que :  » pluie d’orage à la Saint-Silvère, c’est beaucoup de vin dans le verre « , ou bien «  Gelée d’octobre rend le vigneron sobre «  ou encore  » Sème de bonne heure et taille tard, tu recueilleras pain et vin «  (cf. ce lien pour plus de proverbes de ce genre).

L’  » Apéro Fronsac «  se déroulera les jeudis 17 mai, 28 juin, 19 juillet et 30 août 2018, à la Maison des Vins de Fronsac (à 2 kms de Libourne), de 19h à 21h. Vous profiterez, outre des dégustations, de musique, exposition, et de food truck sur place pour 10 €.
Sur réservations : tél. : 05 57 51 80 51 – E-mail : info@vins-fronsac.com
Site internet : www.vins-fronsac.com

* : la rivière, bien sûr…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *