Retour à la catégorie

Les anciens abattoirs de Bordeaux viennent d’être transformés en 25 500 m2 de complexe dédié à l’accueil, à la gastronomie et aux affaires, quai de Paludate, proches de la gare Saint-Jean. Depuis son ouverture officielle et quasi-complète jeudi, la  » Halle Boca «  accueille donc clients de restaurants (dont un  » Foodcourt « , une 1ère en Europe), un hôtel 4 étoiles et des entreprises. Un pari pour l’aménageur et tous les acteurs impliqués de faire venir quotidiennement les clients dans une zone de Bordeaux excentrée.

70 millions d’€ pour 25 500 m2 et des milliers d’emplois

Vue depuis la salle de dégustation du négociant Cordier-Mestrezat sur le futur pont Simone Veil - Photo © Stéphan Foltier pour GOTA
Vue depuis la salle de dégustation du négociant Cordier-Mestrezat sur le futur pont Simone Veil – Photo © Stéphan Foltier pour GOTA

L’aménageur Bordeaux Euratlantique, organisme d’intérêt national qui opère la transformation du quartier de la gare (Saint-Jean et Belcier), de la Benauge, de Floirac ainsi que d’une partie de Bègles depuis une dizaine d’années sur 738 hectares pour 2 500 000 m2 de logements, 40 000 nouveaux habitants et 30 000 emplois a l’ambition de créer une extension du centre ville avec ce secteur réaménagé. Son directeur général Stéphan De Fays a rappelé que, depuis 1995, les 3 priorités désignées par les élus dont Alain Juppé avec  » les 3 B  » (les quartiers Bastide, Benauge et Belcier) étaient plus qu’en marche, bien avancés. Tout en annonçant des nouveautés à venir pour cette zone des quais de Paludate : la rénovation prochaine des chais Millesima (juste en face), l’ouverture cet été de la MECA (1) à quelques mètres, une nouvelle piscine qui sera gérée par l’UCPA, un nouveau parking, une promenade piétonne le long des berges de la Garonne, et la résurrection prochaine du Comptoir du Jazz, haut lieu mythique musical de Bordeaux des années 90/2000, sans oublier, un peu plus loin, le secteur Armagnac, les Jardins de l’Ars et le futur pont Simone Veil (reliant Bordeaux et la rive gauche à Floirac et la rive droite, soit les

Les représentants des différents acteurs de cette opération Halle Boca Paludate - Photo © Stéphan Foltier pour GOTA
Les représentants des différents acteurs de cette opération Halle Boca Paludate – Photo © Stéphan Foltier pour GOTA

boulevards et le secteur de la salle de spectacles de l’Arena) entre 2021 et 2023. A ce jour et depuis leur livraison, soit le 12 février 2018 pour les commerces, le 12 avril pour les bureaux et le 1er juin pour l’hôtel, incluant le siège de la Caisse d’Epargne et les autres rénovations autour, ces constructions ont amené 2 000 emplois. Un potentiel de consommateurs non négligeable déjà sur place. Avec un hôtel Hilton 4 étoiles de 166 chambres et 10 500 m2 de bureaux qui viennent d’être livrés, le Crédit Agricole de Nouvelle-Aquitaine, financeur, est en fait ici un  » promoteur créateur de valeurs «  comme l’a décrit Jack Bouin, son directeur général, accompagné de Françoise Debrus, directrice de Crédit Agricole Assurances Nouvelle-Aquitaine, l’exploitant. Le projet global, d’un coût de 70 millions d’€ investis par le groupe Crédit Agricole, est conçu par l’agence d’architecture A/NM/A, dirigée par Nicolas Michelin, Michel Deplace et Cyril Trétout, et grâce à leur expérience de la Halle aux Farines à Paris. Une affaire de spécialistes, puisque la Halle Debat-Ponsan des abattoirs de Bordeaux date de la période d’après-guerre, classée, a été construite avec une armature en béton armé. La réalisation qui fait preuve de modernité tout en conservant l’aspect patrimonial est une véritable réussite qui vaut le coup d’oeil et le déplacement, même pour les bordelais nostalgiques.

La Halle Boca et son  » Foodcourt « 

Avec cette  » Halle Boca « , ce sont donc 6 700 m2 de surface commerciale, plusieurs nouvelles enseignes dont un  » Foodcourt « . La partie Halle Boca à proprement parler est composée de  » cellules  » d’environ 800 m2, commercialisées par la SCAPRIM, qui a annoncé vendredi par l’intermédiaire de son directeur général Nicolas Lutgé qu’il n’en restait qu’une seule disponible, pour laquelle une

Le Vapiano de la Halle Boca à Bordeaux - Paludate - Photo © Stéphan Foltier pour GOTA
Le Vapiano de la Halle Boca à Bordeaux – Paludate – Photo © Stéphan Foltier pour GOTA

réflexion autour de l’organisation d’événements culturels et festifs était déjà engagée. De nouveaux locataires doivent encore s’installer à l’horizon 2019. Plusieurs enseignes se partagent cette nouvelle zone de convivialité bordelaise, dont  » Vapiano « un restaurant italien qui fait office de locomotive et placé en bout de halles (côté pont Saint-Jean / centre ville) et  » Indiana Cafe « , une brasserie américaine Tex-Mex ouverts tous 2 depuis le 25 octobre,  » Babette « , le 1er restaurant d’une nouvelle chaîne de restauration traditionnelle française du Naos Hôtel Groupe ouvert depuis juillet, qui fait également café, vente à emporter, ainsi que vente de vêtements et accessoires, et «  La Boca Foodcourt « , un espace de restauration multiple où sont regroupés plusieurs restaurateurs avec leurs stands et donc plusieurs offres gastronomiques diverses, et où l’on profite librement de ses achats de produits liquides et

Le " Boca Foodcourt " ouvrira le 23 novembre dans la Halle Boca de Bordeaux Paludate - Photo © Stéphan Foltier pour GOTA
Le  » Boca Foodcourt  » ouvrira le 23 novembre dans la Halle Boca de Bordeaux Paludate – Photo © Stéphan Foltier pour GOTA

de produits liquides et solides variés dans un espace commun de tables et chaises, le tout dans une ambiance partagée, parfois animée musicalement. A Bordeaux, ce grand Foodcourt de 1 531 m2 qui proposera dès le 23 novembre une offre de plusieurs cuisines du monde, avec 14 corners thématisés attribués à des restaurateurs indépendants, un bar à cocktails, un mur à bières en libre-service et une cave à vin (Le  » Garde Manger «  devrait ouvrir le 15 novembre et La  » Brasserie Gloria  » et  » Salad’Bar  » en mars 2019).

L’accessibilité en transports en commun et la proximité relative du centre ville restent des conditions encore peu favorables, dans l’état actuel des aménagements et investissements. Ce qui peut aussi apparaître comme un avantage, car on peut donc découvrir et profiter de ces lieux dès maintenant sereinement, sans risquer d’affronter une foule massive, lorsque le succès de la Halle Boca fera déborder les verres et les assiettes…


Halle Boca

189/190 quai de Paludate, 33800 Bordeaux

A noter que des événements gastronomiques et festifs sont d’ores et déjà programmés sur la Halle Boca, dans le cadre du festival  » Bordeaux So Good  » 2018Infos et programme pour la Halle Boca ici : https://www.bordeauxsogood.fr/LA-PROGRAMMATION/La-Grande-Halle-Gourmande

(1) : la MECA sera la nouvelle appellation du pôle régional de la Culture et de l’Economie Créative, un bâtiment de 12 000 m2 dédié à la culture, financé par Région Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec la DRAC (direction régionale des affaires culturelles), verra le jour fin 2018. Il abritera le nouveau FRAC (fonds régional d’art contemporain) et développera ses fonctions d’accueil d’artistes, d’acquisitions, de préservation et de diffusion des collections, d’expositions et de mise en valeur de l’art contemporain, ainsi que des agences culturelles du conseil régional (OARA et ECLA) et une salle de diffusion de spectacles et de conférences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *