Retour à la catégorie

Le Chef Julien Cruège, propriétaire du restaurant éponyme à Bordeaux a réussi à surmonter sa mésaventure de vol de la totalité du contenu de ses frigos. Une mésaventure douloureuse mais surmontée grâce à un talent certain et un travail en famille.

La partie des 2 salons privatisables du restaurant Juline Cruège - Photo © Julien Cruège en cuisine, rue Turenne à Bordeaux - Photo © Roger Savry
La partie des 2 salons privatisables du restaurant Juline Cruège – Photo © Julien Cruège en cuisine, rue Turenne à Bordeaux – Photo © Roger Savry

Après avoir repris la Toque Blanche en 2008 et l’avoir d’abord appelé « Auberg’Inn », tout en étant passé par le Pavillon des Boulevards en 1993 aux côtés de Denis Franc, l’Hôtel de Matignon pour Alain Juppé, alors Premier ministre en 1995, Gravelier en 97/98, le Bal des Grands Hommes en 98 pour son 1er poste de Chef, avec le fameux Chef bordelais Christophe Girardot, alors traiteur en 2001, Julien Cruège vogue désormais en famille à la tête de son établissement. Mais il a du faire face à ce coup de tonnerre du 17 juin 2018 : une ou plusieurs personnes, certainement un ou des ex-employé(s) ont totalement vidé ses frigos, en les laissant grands ouverts, en pleine haute saison… Donc avec une grande quantité de marchandises. « Je me suis de suite senti visé… Ce geste était absurde… Cela représentait une grosse journée de travail et ce fut difficile aussi le lendemain » décrit-il avec émotion. Mais le recul, le sang-froid et la solidarité familiale permettent de continuer de plus belle pour Julien Cruège : aidé de son épouse Myriam et son fils Auguste de 23 ans – qui a d’ailleurs subi le choc de découvrir le méfait -, ainsi que de 5 employés, l’amour du métier et de son adresse n’ont pas laissé place au doute. L’enquête policière n’a toujours pas abouti à ce jour.

Julien Cruège en cuisine, rue Turenne à Bordeaux - Photo © Roger Savry
Julien Cruège en cuisine, rue Turenne à Bordeaux – Photo © Roger Savry

La réputation de la qualité du travail de Julien Cruège et son équipe le précède. Le restaurant propose des plats concoctés à partir de produits frais uniquement, les plus locaux possibles. La carte change souvent, tous les 2 mois pour suivre la saisonnalité des produits, et en fonction des retours de congés et de voyages, et particulièrement autour des poissons et fromages qui sont les préférences du Chef. Avec quelques  » plats signatures « , tels que le Saint-Pierre poêlé, risotto de pignons au jambon de canard, pousses d’épinards juste tombées au beurre, le filet de rouget snacké aux haricots tarbais cuisinés aux pieds de cochon, boudin béarnais grillé et chips d’ail, ou encore la Dacquoise de pistache aux fraises, mousse de chocolat blanc, vanille et glace à l’huile d’olive. Le pain provient de la boulangerie Antone (à Bordeaux, à quelques rues du ‘ restaurant Julien Cruège ‘), le fromage de Laure Fourgeaud à la Ferme du Châtain, à Celles (Dordogne).

Reste la partie événementielle, qui allie les rencontres et la gastronomie : en tant qu’un des Chefs référents au Collège Culinaire de France pour la région, Julien Cruège organisera son 1er « Dîner complice » le 17 mai prochain à son restaurant. A cette occasion, le menu est habituellement préparé à x mains, avec d’autres Chefs, des producteurs et des vignerons, qui se rendent ainsi disponibles pour échanger. A vos agendas pour un moment qui promet d’être de haut niveau gastronomique et de partages.

Restaurant Julien Cruège

245 rue Turenne, 33000 Bordeaux
Tél. : 05 56 81 97 86
Site internet : http://www.juliencruege.fr/
50 couverts à l’intérieur, 50 à l’extérieur, mais service soit à l’intérieur soit à l’extérieur Delon le temps (jamais ensemble) – 80 debout en version cocktail
A la carte : entrées à partir de 15 €, plats de 29 € et desserts de 12 €, entrée-plat-dessert à 24 € le midi
Menu du midi ou soir à 33 €, menu dégustation à 55 €

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *