Retour à la catégorie

En dégustation des primeurs 2019 au Grand Hôtel Intercontinental de Bordeaux jeudi dernier, l’appellation de la région bordelaise composée essentiellement de merlot, au confluent des 2 rivières, présentait également un bel outil de communication qu’elle a fait réaliser récemment : une vidéo en 3D (ci-dessous). Une magnifique visite au-dessus des 75 vignobles, entre l’Isle et la Dordogne, comme si vous y étiez !

Lalande de Pomerol : l'appellation reine du merlot prévoit un grand millésime 2018 et se donne les moyens - Dégustation du 2018 en primeur au Grand hôtel Intercontinental de Bordeaux - Photo © Stéphan Foltier pour GOTA
Lalande de Pomerol : l’appellation reine du merlot prévoit un grand millésime 2018 et se donne les moyens – Dégustation du 2018 en primeur au Grand hôtel Intercontinental de Bordeaux – Photo © Stéphan Foltier pour GOTA

Le syndicat viticole de Lalande-de-Pomerol, qui date de 1884, le premier de France a s’être créé pour lutter contre le philoxera est situé sur les communes de Lalande-de-Pomerol et Néac, dans le Libournais. Avec 1 100 hectares et 155 viticulteurs issus de quasiment uniquement des propriétés familiales à taille humaine : de 4 ou 5 hectares, et une 10aine au-delà de 20 hectares, l’appellation Lalande-de-Pomerol est très attachée au contact avec les populations et les gens de passage, sa devise latine étant très justement  » cordi habeo  » :  » j’ai à coeur « , à coeur de faire plaisir, donner et recevoir, dans l’esprit du partage. Les vins sont généralement composés de 80 % de Merlot, 10 % de Cabernet franc et 10 % de Cabernet Sauvignon, de la crasse de fer dans les sols, ce qui permet d’obtenir bien souvent des vins élégants, fruités et veloutés.

GOTA-Insert-Carre-125

GOTA-Insert-Carre-125
Xavier Piton, président de l'appellation viticole Lalande-de-Pomerol et Michel-Pierre Massonie, grand maître de la confrérie des Vins de Bordeaux pendant 10 ans, créateur de la Confrérie des baillis de Lalande-de-Pomerol en 1984, devant leur visuel publicitaire vertical, et pour la dégustation du millésime 2018 en primeur au Grand hôtel Intercontinental de Bordeaux - Photo © Stéphan Foltier pour GOTA
Xavier Piton, président de l’appellation viticole Lalande-de-Pomerol et Michel-Pierre Massonie, grand maître de la confrérie des Vins de Bordeaux pendant 10 ans, créateur de la Confrérie des baillis de Lalande-de-Pomerol en 1984, devant leur visuel publicitaire vertical, et pour la dégustation du millésime 2018 en primeur au Grand hôtel Intercontinental de Bordeaux – Photo © Stéphan Foltier pour GOTA

Béatrice Massonie, chargée de promotion depuis 3 ans (avec Karine Guimberteau) nous détaille le 2018 : si la récolte fut relativement faible à cause de la sécheresse puis des intempéries, 40 hectolitres par hectare en moyenne avec quelques propriétés à 20 hl / ha seulement, les viticulteurs du 1er syndicat des vins de Bordeaux ont été patients puisque les vendanges ont été réalisées sans précipitation. ainsi, le millésime 2018 devrait donner une très belle qualité malgré la quantité de production assez modérée. Ils sont également combatifs et se dotent de moyens de certification, de promotion et de communication : tout d’abord, pour la contribution à la lutte contre les maladies et l’image de qualité que cela procure, la certification ISO 14001 obtenue il y a quelques qui permet notamment d’accéder à certains marchés internationaux. Et ensuite, une vidéo 3D a été réalisée (ci-dessous) il y a quelques semaines, afin de situer clairement l’appellation, en survolant l’estuaire de Gironde puis la Dordogne, et l’ensemble des 155 propriétés. Un outil qui va contribuer à promouvoir le territoire viticole, et accompagner les nombreux châteaux qui souhaitent ouvrir leurs portes aux visites et dégustations, avec un roulement permanent pour tous les week-ends dès cette année 2019.

A noter que les portes ouvertes de l’appellation viticole Lalande-de-Pomerol se déroulera les 27 et 28 avril 2019 (liste des participants ci-dessous), et que le jour de l’ascension, jeudi 30 mai, le Château Siaurac recevra la Commanderie de Bordeaux de Wallonie et procédera à des intronisations, et le samedi suivant, 1er juin, ce sera au tour de la Commanderie de Maroilles, célèbre formage provenant de l’abbaye du même nom.

Appellation viticole Lalande-de-Pomerol sur Wikipedia: cliquez ici

Site officiel de l’ppellation viticole Lalande-de-Pomerol sur Wikipedia : cliquez ici

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Les participants aux portes ouvertes de l’appellation, les 27 et 28 avril prochains :

– CHATEAU ADELINE (Patrick et Cathy ESBEN)
– CHATEAU BOURSEAU ( Véronique, Jérôme et François-Xavier GABORIAUD)
– CHATEAU CASTEL-VIAUD (Laurent COURTY)
– CHATEAU LES CHAGNIASSES (Isabelle CARRERE)
– DOMAINE LES CHAGNASSES (Elisabeth, Christine et Georges ABECASSIS)
– CHATEAU CHATAIN (Christine de la GUERONNIERE)
– CHATEAU CHEVROL BEL-AIR (Vincent PRADIER)
– CHATEAU LA CROIX DE LA CHENEVELLE (Monique et Rémy BEDRENNE)
– CHATEAU LA CROIX SAINT-ANDRE (Victorien et Francis CARAYON)
– CHATEAU LA CROIX SAINT-JEAN (Nicole, Jean-Christophe et Aliénor TAPON)
– CHATEAU DE L’EVECHE / MOULIN DE SALES (Françoise et Claire CHAUMET)
– CHATEAU LA FLEUR D’EYMERITS (Vincent LAGRAVE)
– CHATEAU LA FREROTTE (Stéphane TARENDEAU)
– DOMAINE DU GRAND ORMEAU (Jean-Paul et Frédéric GARDE)
– CHATEAU LE GRAVILLOT (Vincent BRUNOT)
– CHATEAU HAUT- CHAIGNEAU & CHATEAU LA SERGUE (Jeanine & Pascal CHATONNET – Céline CASSAT)
– CHATEAU HAUT-GOUJON (Corinne et Mickaël GARDE – Christophe BOITAUD)
– CHATEAU HAUT-SURGET (Patrick FOURREAU)
– CHATEAU MONCETS & CHATEAU DE CHAMBRUN (Julien NOEL)
– CHATEAU PERRON (Béatrice & Bertrand MASSONIE)
– CHATEAU SIAURAC (Céline MASSON, Mylène CARDINAUX et Valentin MANOHA)
– CHATEAU TOURNEFEUILLE (Emeric PETIT)
– CHATEAU VIEUX CHEVROL (Michel, Jean-Pierre et Gérarde CHAMPSEIX)
– CHATEAU VIEUX-RIVIERE (Romain RI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *